Édito : Les Extrêmes

Qui n’a jamais feuilleté un livre des records ? Le fameux classement Guinness, édité pour la première fois en France en 1962, compile chaque année les performances insolites (et souvent risibles) accomplies par le genre humain, ou son environnement naturel. Stan Munro, à l’origine de la plus grande reproduction en cure-dents d’un vaisseau Star Wars, Toby le chien, dont la mâchoire surentrainée est parvenue à éclater 100 ballons de baudruche en 28,22 secondes, ou encore Elizabeth Bond, qui peut se targuer de posséder les plus longues aiguilles à tricoter au monde (4,41 m chacune… l’histoire ne dit pas à combien s’élève la facture de laine pour une écharpe), comptent parmi les heureux lauréats de l’édition 2019. Cette passion des superlatifs a donné des idées à notre cher Octave. En cette rentrée, votre poulpe adoré vous invite à découvrir sa sélection des extrêmes les plus fascinants. Si l’Homme s’avère souvent très inspiré pour repousser les limites du ridicule, il est aussi capable de prouesses édifiantes. De la conquête spatiale à la révolution technologique, notre maîtrise de la technique n’en finit pas de battre des records. Mais les autres êtres vivants ne sont pas en reste, à l’instar de micro-organismes aussi résistants que minuscules ! La Terre, par ses écarts de température, l’amplitude de ses reliefs, et la pluralité de ses paysages, constitue le magnifique terreau de cette diversité. D’un extrême à l’autre, partez à la rencontre de l’incroyable !  

Céline Berthenet