Fiches d'identité de quelques drogues

Adriaen Brouwer, Les Fumeurs, ca. 1636 Metropolitan Museum of Art. The Friedsam Collection, Bequest of Michael Friedsam, 1931

Le cannabis

Le cannabis est un cousin du chanvre, découvert en Inde il y aurait près de 3500 ans ! 

Contrairement au chanvre, le cannabis produit une molécule psychotrope, le delta-9 tétrahydrocannabinol (THC) contenu principalement dans la résine de la plante. Cette molécule est récupérée soit directement sur les feuilles et fleurs (nommées marijuana) qui seront séchées ; soit par la résine, qui sera ensuite compactée.

Le THC n’est en fait pas directement synthétisé par la plante. En effet, elle produit de l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA) qui sera lentement oxydé sous l’effet de la chaleur. Ce processus est accéléré lorsque la température augmente, c’est pour cela que le cannabis est très souvent fumé ! 

Comme la plupart des drogues, le THC agit sur la production de dopamine. Ce neurotransmetteur agit sur les zones du plaisir et de la récompense du cerveau et augmente considérablement son nombre dans le cerveau. Ce qui explique les effets du cannabis sur l’être humain, mais aussi son addiction ! 

Antoine Duval

Sources

https://www.youtube.com/watch?v=imD2eJVALH8 
https://www.sciencesetavenir.fr/infographies/infographie-comment-le-cannabis-agit-sur-le-cerveau_12688 
https://www.cannaconnection.com/blog/7242-what-is-thc-tetrahydrocannabinol

Papaver somniferum, le pavot somnifère

Le Papaver somniferum cache derrière ses pétales délicats un futur fruit défendu extrêmement prolifique. Ce qui passe pour une innocente fleur des champs est à l’origine de toutes les molécules de la famille des opiacés tels que l’opium, la codéine, la morphine, et l’héroïne. Leurs structures sont très proches, autorisant une grande diversité de transformations (cf. schéma), dont beaucoup de dérivés sont utilisés en médecine. Des quatres variétés du pavot somnifère, c’est le pavot blanc qui produit la plus grande quantité d’opium et dont la culture individuelle est naturellement interdite.

L’opium, substance à l’origine plus ou moins directe de toutes ces molécules, est obtenu après incision du fruit et séchage du latex qu’il contient pendant plusieurs jours. Il suffit ensuite de racler la résine brune obtenue directement du fruit.

Son commerce engendrera une vague de dépendance au XIXe siècle et conduira aux premières politiques de contrôle de drogues dans le monde. Les recherches pour lutter contre cette dépendance mèneront paradoxalement à la découverte de l’héroïne et de la désomorphine, drogues plus addictives que l’opium ou la morphine.

Marion Barbé

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Opium
https://fr.wikipedia.org/wiki/Morphine
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9ro%C3%AFne
https://fr.wikipedia.org/wiki/Opiac%C3%A9
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cod%C3%A9ine
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavot_somnif%C3%A8re
Plantes interdites, Une histoire des plantes politiquement incorrectes, Jean Michel Groult, Ulmer

Erythroxylum coca, la coca

Dans la cordillère des Andes pousse un petit arbuste aux feuilles vertes claires : la coca. Traditionnellement utilisée par les Amérindiens depuis des millénaires, la plante ancre sa place sacrée dans la culture. Mâchée, séchée, infusée, elle est utilisée pour atténuer la faim, la fatigue ou lors de cérémonies religieuses. Mais au XIXe siècle, une molécule particulière de la plante attise la curiosité des médecins européens.

La cocaïne est une molécule présente en fine quantité dans les feuilles de coca. Extraite sous sa forme pure, les médecins remarquent ses qualités anesthésiantes. Puis, ils notent sa capacité stimulante sur le système nerveux et l’euphorie provoquée par une augmentation de dopamine dans le cerveau, mais aussi une forte addiction. Hachées puis plongées à travers de nombreux traitements chimiques, il ne reste des feuilles qu’un sel, le chlorhydrate de cocaïne. C’est cette poudre blanche, dont le trafic est aujourd’hui hautement réglementé, qui pourrait mener le monde par le bout du nez.

Tiphaine Claveau

Sources

https://www.camh.ca/fr/info-sante/index-sur-la-sante-mentale-et-la-dependance/la-cocaine
http://letriodesdroguees.e-monsite.com/pages/de-la-feuille-de-coca-a-la-drogue.html
Wikipédia (Coca, Coke, Alcaloïde)

Crédits images

Marion Barbé, Zlatko Najdenovski, Wikimedia, Pixabay