Dangers et bienfaits du véganisme

Plusieurs études présentent les nombreux avantages d’un régime vegan. Les bienfaits sur le système cardio-vasculaire, la réduction du stress par rapport aux omnivores, une plus riche diversité des bactéries de la flore intestinale. À l’inverse, un article publié en janvier 2018 dans la revue Journal of cellular biology suggère que le régime vegan provoque une diminution de la masse musculaire ainsi qu’une augmentation du stress oxydatif (la production de molécules toxiques pour la cellule). Le débat est ouvert, et l’équilibre entre les risques et les bénéfices reste à trouver. En effet, une alimentation privée de viande et de poisson, sans œufs, ni lait ou dérivés, implique des carences, notamment en micronutriments. Des études ont établi, par exemple, un manque en acides gras oméga 3, en zinc et en fer. Ils peuvent être compensés par des compléments alimentaires chez l’adulte. Chez l’enfant, par contre, un apport approprié de ces micronutriments est nécessaire pour un développement correct des fonctions cognitives.

 

Camilla de Fazio