Quel avenir pour les smartphones ?

Démocratisé il y a 10 ans, par Apple sous l’égide de Steve Jobs, le smartphone a complètement révolutionné nos manières de vivre. Que ce soit pour la création médiatique et sa consommation avec Vines, Instagram, Twitter et les journaux en ligne ; dans la manière de payer, de présenter des invitations, des tickets de cinéma ; nous avons ainsi changé nos manières de penser. Des études démontrent même que les smartphones auraient un lien avec les hausses de déficit de l’attention et de l’autisme chez les nouvelles générations. Cette révolution technologique pour l’époque semble pourtant s’être muée en simple évolution des caractéristiques des téléphones. Les fabricants de smartphones ont perdu cette capacité à faire rêver et à créer l’engouement. Si nous regardons bien les annonces faites sur les smartphones, elle se résument à un appareil photo plus performant, un écran plus large et plus de définition, ou bien des smartphones plus légers, plus grands.

Ce manque d’évolution technologique semble pourtant prendre fin. Plusieurs idées et prototypes semble émerger et pourraient voir le jour dans un futur pas si lointain.

L’écran souple semble être la technologie la plus proche d’être commercialisée. Certains prototypes existent déjà et plusieurs fabricants sont sur ce projet. Lors du CES (Consumer Electronic Shows) 2018, le salon des nouvelles technologies, plusieurs sources concordantes affirment avoir vu l’appareil et indiquent que Samsung pourrait présenter cette année un smartphone doté de cette technologie. Cette innovation qui semble irréelle se base en partie sur la technologie d’écran OLED. Présent sur certains téléviseurs, la technologie OLED se démarque principalement de sa concurrente LED sur l’éclairage. L’écran OLED produit ainsi lui-même sa lumière et sa flexibilité n’est donc plus impossible comme cela l’est avec une technologie LED.

Les applications de ces innovations sont nombreuses. On pourrait ainsi enrouler son smartphone autour de son poignet comme un bracelet pour avoir facilement les mains libres. Une autre piste permettrait un gain de place important. Le smartphone pourra avoir la taille d’un stylo que l’on déroulerait pour l’utiliser.

La batterie est l’une des autres innovations la plus proche d’arriver. Il faut bien l’avouer en 10 ans nos smartphones sont devenus des micro-ordinateurs surpuissants mais terriblement gourmands en énergie. Qui n’a jamais été à la recherche d’une prise en soirée ou bien s’est acheté une batterie externe. Cela en devient presque un comble qu’à notre époque les smartphones soient si peu développés en termes de batteries. La récente polémique avec Apple en est un symptôme et prouve l’absurdité de se concentrer uniquement sur la puissance brute au détriment de l’autonomie. Deux pistes sont à l’étude. Tout d’abord la recharge ultra-rapide permettant de recharger le téléphone en seulement quelques secondes. Mis au point par des chercheurs de l’université d’ingénierie de Dreel en Pennsylvanie, le « Mxene » est un conducteur « bi dimensionnel » de la taille d’un atome extrêmement conducteur. La seule limite est que la charge ne dure pour l’instant que sur un temps très court.

Une autre innovation encore plus révolutionnaire, est de supprimer directement la batterie. En effet des chercheurs de Washington ont réussi à communiquer via Skype à partir d’un appareil puisant son énergie uniquement dans la lumière et les ondes radios, comme le wifi. Cet appareil est pour l’instant un simple transmetteur sans écran mais reste extrêmement intéressant, prouvant matériellement la possibilité de se passer de batterie.

Parmi les autres innovations importante risquant d’arriver ces prochaines années, nous pouvons citer un verrouillage biométrique de nos appareils. Si certains smartphones tentent d’ajouter de fonctions de sécurité, comme la reconnaissance faciale ou les empreintes, elles n’en sont pas moins contournables. Ainsi il semble évident que les futurs smartphones se serviront de de logiciels de reconnaissances de nos pupilles ou de notre ADN.

Dans les autres projections nous pouvons citer la projection holographique, c’est dire la projection d’une image en 3 dimensions, comme par exemple dans les films Star Wars. Il y a également l’intelligence artificielle qui permettra à notre smartphone de devenir un véritable assistant personnel qui pourra de lui-même, gérer nos rendez-vous, votre budget, appeler les secours en détectant si l’on est en danger et dans l’incapacité de téléphoner, cela ressemblera au film « Her » dans lequel une version ultra perfectionnée de « Siri » interagira avec son utilisateur d’une manière ultra personnalisée.

Toutes ces innovations que nous avons listées risquent d’arriver dans la décennie à venir, voire cette année pour certaines d’entre elles. A la fois fascinantes et terrifiantes, elle ne se limiteront pas à une simple augmentation de leur puissance de calcul. Il semble important d’essayer de les comprendre. Nous ne pourrons arrêter l’innovation et ci cette dernière peut avoir des effets néfastes, elles peuvent aussi être gage d’une amélioration de nos manières d’utilisation. Revoir certaines œuvres de sciences fictions semble pertinent pour pouvoir mieux appréhender leurs arrivées.

Florian Simeoni