Total Reco

Source: https://unsplash.com/photos/PWf-Dr2qpOo Mikk Tõnissoo

Vous ne savez plus quel film vous comptiez regarder ce soir, et en plus vous avez oublié votre roman dans le bus ? Pas de panique, les recommandations culturelles de l’Octopus vous ont dégoté de quoi vous tenir occupé !

Memento, Christopher Nolan, 2000

Comment faire une sélection culturelle sur la mémoire sans parler de Memento ? Cette oeuvre de Christopher Nolan, première de son genre, est sans aucun doute l’une des plus réussies sur le thème. Compatissant avec le personnage de Léonard (Guy Pearce) qui souffre d’une forme rare d’amnésie, on se plonge volontiers dans cette investigation où le moindre indice disparaît de notre esprit toutes les quinze minutes. La seule façon d’avancer est de tout noter, de tout photographier, ou encore de se tatouer les éléments clés de l’enquête… Un film qui nous transporte dans le temps et dans l’esprit, sans jamais nous perdre tout à fait.

Jeanne Bourdier

Jouer pour retrouver ses souvenirs

Marre des jeux vidéos et autres écrans lors de votre prochaine soirée entre amis ? Pourquoi ne pas tester le jeu de rôle pendant une petite heure ? Chaque joueur incarne un personnage en suivant une fiche résumée de ses caractéristiques physiques et morales. Puis, tout le monde lit une courte introduction qui plante l’univers et l’histoire qui s’y déroule. Enfin, place au théâtre d’improvisation ! En effet, la narration est dite partagée : elle se construit au fil de l’eau selon l’imagination des joueurs.

Source: https://unsplash.com/photos/1k6Kjg15QW8
Nika Benedictova

Pour rester dans le thème, voici deux scénarios autour de la mémoire : Les Remémorants, chasseurs de souvenirs dans le monde sans passé de Millevaux. Le décor de votre imaginaire est ici la Grande Forêt Lyonnaise dont on dit que les arbres ont absorbé les bribes de souvenirs volés dans les esprits humains. Il vous faudra récupérer vos souvenirs en dialoguant avec les autres personnages, frissons garantis ! Second jeu : Mnemosyne, a penny for my thoughts dans lequel un des joueurs est frappé d’amnésie totale. Son but : dialoguer avec les soignants pour retrouver peu à peu ses souvenirs.

Mathilde Ruby

À lire aussi :

Podcast : Disséquons les qu’en dira t’on

« L’amour, l’amour, l’amour, dont on parle toujours ». Car s’il existe de nombreuses formes d’amour, il y en a un dont on parle beaucoup. L’amour amoureux, l’amour romantique, appelle ça comme tu le veux, suscite énormément de discussions, commérages et ragots. S’incarnant dans des petits chuchotis ou bruits de couloir, se glissant dans les conversations autour […]

Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Michel Gondry, 2004

Et si vous pouviez effacer tous vos souvenirs avec votre ex ? C’est ce que propose Lacuna, un procédé révolutionnaire auquel a eu recours Clémentine (Kate Winslet) pour oublier sa relation avec Joel (Jim Carrey). Pour apaiser ses souffrances, Joel décide de suivre le même processus … et replonge dans ses souvenirs avec Clémentine pendant lesquels il fait une révélation importante. Si la romance a valu l’Oscar du meilleur scénario original à ses auteurs en 2005, on retient surtout le casting impressionnant et la poésie métaphorique inhérente du film.

Jeanne Bourdier

Good Bye, Lenin !, Wolfgang Becker, 2003

Adulée des profs d’allemand, cette comédie dramatique est la plus connue des œuvres de Wolfgang Becker. Dans une Allemagne transformée suite à la chute du mur, Alex, un jeune Berlinois de l’Est, tente de retrouver tous les souvenirs qui se rapportent à l’ancienne RDA. Pourquoi ? Pour éviter à sa mère, dans le coma depuis huit mois, d’avoir un décalage trop important entre ses bribes de mémoire et la nouvelle réalité capitaliste. Un très bon film sur le mensonge et le souvenir, qui a le mérite d’être finalement très peu politisé et qui se positionne davantage comme une docu-fiction sur l’Histoire allemande.

Jeanne Bourdier

Se rappeler le passé pour contrôler l’avenir

En décembre 1963 débute la publication de Dune de Frank Herbert dans la revue Analog. Déjà sont posés les jalons d’une saga littéraire qui deviendra l’un des piliers de la science-fiction. Dès le premier livre, tous les grands thèmes de l’œuvre en six tomes sont déjà présents. Parmi eux, la Mémoire Seconde, cette capacité qu’ont les femmes de l’ordre du Bene Gesserit à accéder aux souvenirs de leurs ancêtres. Stockés dans le patrimoine génétique, il n’est cependant pas aisé d’y accéder. Pour cela, les sœurs de l’ordre doivent subir une épreuve, l’Agonie de l’épice, dont le nom présage la dangerosité. Malgré tout, ces femmes aux aptitudes hors-normes ne peuvent accéder qu’aux souvenirs de leurs ancêtres de la lignée féminine. Leur but ultime est de parvenir à l’avènement de l’être qui pourra accéder à sa mémoire génétique complète, entre autres pouvoirs. Loin d’être une fantaisie, cette connaissance constitue un outil de pouvoir, capable d’influer sur le cours de l’Histoire.

Source: https://unsplash.com/photos/PWf-Dr2qpOo
Mikk Tõnissoo

Herbert s’efforcera de le démontrer durant toute la saga. Les personnages centraux, toujours dotés d’une Mémoire Seconde hors norme, deviendront des tyrans allant toujours plus loin dans le contrôle et le pouvoir absolu que leurs prédécesseurs. Leurs capacités mnésiques feront chuter des empires, bouleverseront l’Univers et rebattront les cartes des forces politiques en place. Dans le cycle de Dune, mémoire et pouvoir se donnent la main pour démontrer le danger que représentent les meneurs charismatiques.

Edwyn Guerineau

Valse avec Bachir, Ari Folman, 2008

Autant vous prévenir : ce film d’animation ne vous fera pas virevolter de bonheur. Dans ce documentaire entièrement dessiné à la main, on suit l’aventure d’Amir pour retrouver ses souvenirs. Autobiographique, le film aborde les massacres du quartier de Sabra et du camp de réfugiés palestiniens de Chatila, à Beyrouth-Ouest, en 1982. C’est 24 ans plus tard que l’auteur israélien cherche à comprendre pourquoi il n’a aucun souvenir de ces tueries alors qu’il semble y avoir été sur place durant son service militaire, à seulement 19 ans. S’ensuivent des dialogues avec ses compagnons de l’époque, qui témoignent sous leur vrai nom. Traitant de la mémoire et de l’oubli, ce dessin animé est aujourd’hui considéré comme un chef-d’œuvre.

Mathilde Ruby